Bienvenue sur le site d'Etienne ALLAIN

_barblue.gif (4459 octets)
Beignon : L'arrivée du petit train

Ecoutons Pierre Bridier parler du p'tit train: " Ce petit train, qui prendra le nom de "Tramway d'Ille et Vilaine", parce que sa direction est à Rennes, on l'appellera et on l'appelle encore, maintenant qu'il est devenu service de cars, le T.I.V, transformé depuis peu en T.V. C'était merveilleux; on le surnommait , au moins en ville, le "Tue vaches" ou encore "Transport Incertain des Voyageurs", mais on l'aimait bien. Certes les sièges étaient rembourrés en "noyaux de pêches", les banquettes de bois étaient dures, mais les fermiers pouvaient y trimballer leurs volailles dans des paniers pour se rendre au marché; on pouvait se promener d'un bout à l'autre des voitures par le couloir central. On pouvait même, comme dans les trains du Far-West, ses ancêtres lointains, faire le voyage sur la plate-forme aux extrémités des wagons, en plein air, quitte à attraper dans les yeux les escarbilles échappées de la locomotive qui toussait et crachait courageusement comme une bonne bête fidèle et dévouée. On dit même que sur certaines lignes, lorsque la côte était trop raide et le convoi trop chargé, les voyageurs descendaient et montaient la côte à côté du train. Certains prétendent même qu'il fallait parfois le pousser! Arrivés dans le haut, sans avoir eu besoin de courir, tout le monde rembarquait. Légende ou réalité, il faudrait demander aux anciens.." J'ai demandé à mon père et à ma tante; ils m'ont dit la même chose.........

Ce petit train a été réformé au nom du progrès; il est devenu train de luxe à Madagascar.

Retour au menu Vues